Guide pratique sur l’ingénierie financière

Publié le : 26 mai 20217 mins de lecture

L’opposition des points de vue, les divergences d’intérêts individuels, les désaccords entre les copropriétaires (majoritaires et minoritaires) et les dirigeants ont souvent suffi pour faire tomber certaines entreprises. De plus, avec l’arrivée des mutations technologiques qui bouleversent le monde de la finance, les entreprises ont plus que jamais besoin de l’ingénierie financière.

Qu’est-ce que l’ingénierie financière ?

L’ingénierie financière est un domaine qui rassemble plusieurs disciplines utilisées à des fins financières, notamment les mathématiques, l’informatique (programmation), les techniques d’ingénierie et les théories financières. C’est aussi un ensemble de techniques, de conseils et d’organisation de financement, qui interviennent pour accompagner la stratégie de l’entreprise à moyen long terme. En outre, c’est une recherche de sources de financements mobilisable, tout en sécurisant le parcours de financement. Elle englobe la finance mathématique (les mathématiques appliquées à la finance) et la finance computationnelle (traitement de données et programmation informatique appliquée à la finance) ainsi que la modélisation, la gestion des risques et la négociation des produits dérivés. Par ailleurs, les ingénieurs financiers sont donc les spécialistes des marchés financiers (les actions, le taux d’intérêt, les changes, la bourse, …), soit de la banque et de la finance d’entreprise. Ce sont des personnes ayant obligatoirement des compétences en mathématiques et en programmation informatique, même si au sens large du terme, tout ingénieur qui applique l’ingénierie en finance peut être appelé ingénieur financier. L’ingénierie financière se crée et s’adapte selon le projet. En résumé, c’est la construction et l’élaboration du projet financier. Pour voir plus d’infos, veuillez visiter le site www.ingenieriefinanciere.fr

À quoi sert-elle ?

L’ingénierie financière joue plusieurs rôles importants dans certains domaines de l’entreprise. Les marchés financiers étant déréglementés, plusieurs choix s’offrent aux entrepreneurs pour le financement des projets. L’ingénierie financière permet donc d’optimiser ce choix financier et d’augmenter l’activité de l’entreprise. De plus, l’ingénierie financière joue un rôle important dans le domaine des produits dérivés orientés sur la clientèle. Elle maintient le pouvoir d’achat, réduit les risques de pertes et augmente les chances de gains, car elle permet de trouver et de diversifier les placements financiers adaptés. En outre, elle intègre des transformations (nouvelle technologie) dans les activités. Par ailleurs, l’ingénierie financière crée, accélère et décuple la valeur d’un actif ; elle favorise le développement de la société tout en sécurisant sa finance. Elle permet également de renforcer le développement externe de l’entreprise et d’améliorer la situation et le positionnement sur le marché. Grâce à l’ingénierie financière, les dirigeants peuvent concrétiser les projets futurs ou transmettre la direction dans les meilleures conditions. Dans le cadre d’une société familiale, elle permet de conserver le patrimoine et de préparer la succession. De plus, elle permet de restructurer la finance, de réduire l’endettement et d’augmenter la rentabilité. Dans l’ensemble, l’ingénierie financière permet de restructurer, de développer et de protéger l’entreprise.

Quels sont les outils ?

Pour pouvoir définir la pertinence du projet, l’ingénierie financière nécessite plusieurs outils qui s’appuient sur des mathématiques appliquées, de l’informatique, des statistiques et de la théorie économique. Ce sont généralement des outils d’analyse : diagnostic et évaluation. D’abord, le premier outil, c’est le diagnostic stratégique qui analyse les activités, la structure, les technologies et l’environnement de l’entreprise. Puis, le diagnostic juridique et fiscal, qui d’intéresse aux statuts et registres juridiques, aux propriétés intellectuelles, aux biens, aux contrats et aux conflits. Ensuite, le diagnostic financier qui se porte sur les transactions récentes, les déclarations fiscales, la rentabilité économique et financière, les besoins en fonds, ainsi que la structure financière. Par ailleurs, l’évaluation par le patrimoine est un outil se basant sur le bilan et l’historique de la société, et qui l’évalue selon ses actifs. Elle nécessite des modifications ajustées pour préciser la valeur de l’entreprise. En outre, l’évaluation par les flux évalue l’entreprise grâce à ses perspectives de croissance. Ces flux sont mis à jour afin de pouvoir négocier un prix à tout moment avec les investisseurs. Enfin, l’évaluation par les multiples, qui considère que la valeur de la société est associée à un multiple du volume de transaction et du résultat.

Comment fonctionne une opération d’ingénierie financière ?

Une opération d’ingénierie financière se fait en plusieurs étapes. Tout d’abord, les intervenants de l’opération rassemblent toutes les informations afin de prendre connaissance sur le contexte de l’opération. C’est par la suite que les outils d’ingénierie financière sont appliqués, c’est-à-dire, les diagnostics et les évaluations. L’opération se termine alors avec les montages juridiques, les montages fiscaux et les montages financiers de l’opération. Ce genre d’opération nécessite plusieurs intervenants à cause de sa complexité et de sa technicité. D’abord, les actionnaires, qui sont ceux qui consolident, organisent, transmettent le capital, partagent le pouvoir et optimisent la valeur. Ensuite, les dirigeants et les salariés qui assurent le fonctionnement de la société et optimisent sa cohérence financière et industrielle. Les investisseurs (majoritaires et minoritaires), qui génèrent les dividendes et les plus-values. Le représentant des clients et des fournisseurs, qui assurent la relation. Puis les analystes financiers, qui étudient la valeur de l’entreprise. Et enfin, les Banques, qui sont des sources de revenus et de développement des fonds de commerce.

Quelles sont les tarifs pour la gestion d’un compte professionnel ?
Peut-on ouvrir un compte pro si on est interdit bancaire ?

Plan du site